Accueil | Association | Publications | Manifestations | Ressources | Liens

remiremont et ses environs

 

Publications: Livres

 

Les chapitres de dames nobles entre France et Empire

Etudes réunies sous la direction de Michel Parisse et Pierre Heili – 1996
bon de commande

L’espace ici étudié est le royaume de Lothaire II entre 855 et le traité de Meersen en 870. Celui-ci englobe les régions ou pays actuels de Franche-Comté, Lorraine, Alsace, Ardennes, Luxembourg, Belgique, Pays-Bas et une grande partie de la rive gauche du Rhin. A l'intérieur de cet espace se développe, après l'an mil, une institution originale, celle des chapitres de dames nobles. Issus d'abbayes régulières de femmes, bénédictines le plus souvent, les chapitres de dames nobles abritent des chanoinesses qui diffèrent des moniales par l'origine sociale, la séparation des menses, le recrutement, l'absence de vœux, l'abandon de la vie communautaire, le partage des prébendes.
Dans le duché de Lorraine, quatre abbayes de ce genre existent déjà au onzième siècle: EpinaI, Poussay et Bouxières mais surtout Remiremont. En Alsace, Masevaux, Andlau, Ottmarsheim, SainteOdile, Saint-Etienne de Strasbourg. En Franche-Comté, Migette, Baume-les-Dames, Château Chalon... En Belgique, Mons, Nivelle, Andenne.
Chacun de ces établissements a son organisation propre et son système de recrutement mais tous partagent le statut d'abbayes séculières. par son temporel, l'abbaye de Remiremont apparaît comme la plus puissante. Elle peut accueillir jusqu'à cinquante chanoinesses et ses abbesses de sang princier ou royal (Dorothée de Salm, Anne-Charlotte de Lorraine, Louise de Bourbon-Condé...) lui donnent à l'époque moderne un prestige incontesté.
Le processus de sécularisation, les tentatives de réforme au seizième et au dix-septième siècle, les relations Noblesse-Clergé, le rôle social des chapitres féminins au sein de l'aristocratie (les fameux "asiles de filles à marier"), la question des preuves ou quartiers exigés pour le recrutement, le mode de vie des chanoinesses, telles sont les principales problématiques développées dans cet ouvrage.

Michel Parisse est professeur à la Sorbonne. Pierre Heili est président de la Société d'histoire locale de Remiremont.

(345 pages) – éditions Messene

 
Précédant | Suivant Dernière mise à jour le 17 décembre 2016